Grand changement!

C'est le printemps!!!!
Et j'adore le printemps.



Mais je ne sais pas si c'est le printemps, ou si c'est moi, mais pour moi "le changement c'est maintenant".

Et oui, au diable le métro, le boulot et le dodo, quand cela devient vital, il faut savoir dire stop.

En premier lieu, c'est la prise de conscience. La sensation qu'on a plus le temps, qu'on est "au bout du rouleau". 
Alors le premier réflexe c'est de réfléchir, de se dire qu'on est mal organisé, qu'on sait plus "gérer". La suite logique, c'est de mettre les choses à plat, on se tourne vers l'agenda, on crée un bullet journal, on cherche des solutions en soit, avec son entourage, sur le net!!!
On fait des listes. 
Et là!
Là on prend conscience de tout ce que l'on devrait faire, tout ce que l'on aimerai faire et que toutes ces choses ne rentrent pas dans l'agenda. Pire encore, on se regarde dans la glace et on ne se reconnait plus, On regarde le lieu où l'on vie et lui aussi on ne le reconnait plus.

Résultat de recherche d'images pour "gustave courbet le désespéré"
Gustave Courbet, Le désespéré.
Alors vient enfin le temps de la réaction. Sa tombe bien, c'est le printemps! Le moment du grand ménage, et qui dit ménage dans l'espace, dit aussi ménage dans la tête. On en profite pour désencombrer en même temps, ça soulage.
Alors voilà. Après une prise de conscience de son état physique et psychique, sans suit une lettre de démission, (la honte alors que tout le monde cherche du boulot!!!) et pourtant, je sais que pour moi cette solution était la bonne.
Après des années de passion, d'investissement, de grande aventure, j'ai dit au revoir à une entreprise que j'ai aimée. Mais comme toute chose a un début et une fin, pour moi le temps était venue de tourner la page. Et alors que je devrais être terrorisé à l'idée d'être sans revenu, je me sens soulagé, comme si je venais de poser au sol un poids énorme qui pesait sur mes épaules depuis quelques années.
Bien sûr avec un mari qui m'aime et me soutient, avec mes garçons qui me comprennent et respecte mon choix, les choses semble plus simple. Mais malgré tout je sais que c'est l’inconnu qui se trouve devant moi. J'ai la sensation que je viens de sauter dans le vide et comme je n'ai pas encore atterrie, je ne sais pas encore comment finira cette chute. Si elle pouvait comme dans Alice au pays des merveilles, ne pas trop mal se passer, j'en serais ravi. En même temps, j'y travaille.  Et oh! Surprise, je suis là, à écrire sur ce blog que j'ai délaissé depuis trop longtemps et je suis heureuse de le faire.

La chute:
source disney
L'article n'est peut-être pas très gaie, mais il est plein d’espoir et cher moi l’espoir c'est de l’énergie positive. Le changement ce poursuit et ce blog ni échappera pas lui non plus.  
Et comme j’ai toujours les mêmes passions qui m’animent, les photos de mes créations ne vont pas tarder.

A vous qui avez lu cet article jusqu’ici, je vous remercie et si vous êtes dans une situation qui ressemble à la mienne, parlez-en aux personnes qui vous aiment, faite le point sur ce qui vous anime ou vous animait et que vous voulez retrouvez mais surtout ne restez pas dans la souffrance. A tout problème, il y a une solution !

Commentaires